F1 22 : Comment régler sa Formule 1

Voici désormais une question très importante que nous aimerions solder une fois pour toutes : Comment régler les paramètres de ma Formule 1 sur F1 22 ? C’est le but de notre article, car beaucoup de simracers ont énormément de difficultés à paramétrer leur véhicules.

Certaines personnes prennent donc des configurations déjà conseillés sur internet mais se retrouvent souvent avec un comportement de monoplace qui ne leur va pas. Pire, les paramétrages conseillés sont valables pour une situation de course et ne sont souvent pas optimiés pour votre cas partculier. C’est ce que nous allons tenter de vous expliquer dans cet article.

Ainsi, vous devriez avoir des bonnes bases pour comprendre quel paramètre influence tel comportement de votre Formule 1 et ainsi gagner de précieuses secondes par tour (oui, des secondes !).

Pour ce faire, nous verrons donc :

  • L’introduction aux réglages
  • Les bases et les préréglages
  • l’aérodynamique
  • Le différentiel
  • Les freins
  • Les pneus
  • La suspension
  • Le carrossage
  • La Convergence
  • La barre anti-roulis
  • La Garde au sol
  • La suspension Avant / Arrière

Vous le voyez grâce à cette liste. Changer des paramètres au hasard si vous n’y connaissez rien ne vous donnera pas une bonne voiture, à moins d’être très chanceux. Les milliers de combinaisons de réglages possibles peuvent aussi perdre les simracers.

F1 2022 avec un volant de F1

Introduction aux réglages dans F1 22

Tout d’abord, les conseils que nous vous donnons sur F1 22 ne sont pas valables sur F1 2021, voire pour le futur F1 23. En effet, les réglementations et les monoplaces sont différentes par rapport à l’année précédente.

Les voitures ont une nouvelle réglementation, et donc des nouveaux réglages. Les monoplaces sont plus lourdes et ont beaucoup moins de pièces aérodynamiques que F1 21. On constate aussi beaucoup plus de sous-virage en entrée de virage et plus de survirage en sorties de virages. Les ailerons avant et arrière sont beaucoup moins en avant que les années précédentes.

Il ne faut donc pas oublier certaines choses :

  • Les réglages que vous ferez pour faire votre tour de qualification ne seront pas optimaux pour une course longue, et c’est valable aussi pour les conditions de course sous la pluie. Une même configuration pour un tour de qualification et pour la course du dimanche sont à proscrire.
  • Quand vous paramétrez votre monoplace, le critère essentiel est de ne modifier qu’un paramètre à la fois. Cela vous permet d’analyser si votre précédent réglage est efficace ou non.
  • Repérez les lacunes de la monoplace durant votre tour d’essais. Cela vous permet d’identifier ses points faibles et d’ajuster efficacement les paramètres.

Choisir un pré-réglage dans F1 22

Ce qui est primordial avant de commencer à bidouiller tous les paramètres de votre monoplace, c’est de choisir un pré-réglage, disponible dans le menu des stands. Vous trouverez ci-dessous nos conseils de pré-réglages à choisir pour chaque circuit :

  • Pré-réglage 1 / Appui maximal : Monaco, Singapour
  • Pré-réglage 2 / Appui accru : Hongrie, Mexique, Pays-Bas, Portugal, USA
  • Pré-réglage 3 / Equilibré : Australie, Brésil, Belgique, Abu Dhabi, Miami
  • Pré-réglage 4 / Vitesse de pointe accrue : Japon, Espagne, Chine, France, Canada, Bahrein, Grande-Bretagne, Autriche, Baku
  • Pré-réglage 5 / Vitesse de pointe maximale : Italie

C’est à partir de ces pré-réglages que vous pourrez modifier étape par étape les paramètres de votre monoplace. Choisissez donc votre pré-réglage en rapport avec le circuit sur lequel vous vous situez.

Menu des pré-réglages de F1 22

Le réglage des freins

Pour les freins, c’est le paramètre le plus simple à gérer. Commençons donc par celui-ci. Faites minimum 3 tours pour voir si vos réglages de freins vous conviennent. Globalement, il faut retenir que :

  • Si vous augmentez trop vos freins avant, ils vont tout simplement bloquer.
  • Si vous diminuez trop vos freins, vous aurez plus de chances de partir en tête-à-queue. En effet, les freins arrière sont trop petits par rapport aux freins avant.

Partez sur la configuration suivante à l’initial pour commencer :

  • Equilibrage Freins avant : 55%
  • Pression des freins : 90%

Si vous sentez que vous ne freinez pas assez, augmentez la pression des pressions. Au contraire, si vous êtes sujet au blocage de roues, diminuez la pression des freins. Cela dépendra de votre freinage, mais aussi de la résistance de votre pédalier.

Le réglage du différentiel

Nous conseillons de commencer à l’initial pour l’accélérateur de paramétrer le differentiel à l’accélération à 60%-70%. Ensuite :

  • Diminuer le différentiel a l’accélérateur rendra la voiture beaucoup plus stable en sortie de virage et elle aura beaucoup plus de traction. Plus la valeur se rapprochera de 50%, plus vos roues auront leur propre vitesse de rotation, et donc plus d’adhérence.
  • Augmenter le différentiel a l’accélération augmentera l’accélération en sortie de virage et il y aura donc moins de traction. Plus la valeur se rapprochera de 100%, plus vos roues seront forcées de tourner à la même vitesse. Cela signifie que vous serez plus sujet à une perte d’adhérence ou de survirage. Cependant, vous bénéficierez d’une meilleure traction qu’en ligne droite.

Diminuer le différentiel à l’accélérateur restera toujours mieux pour commencer.

Réglage de la transmission dans F1 22

L’aérodynamisme

L’aérodynamisme correspond à la recherche de compromis entre l’adhérence et la vitesse de pointe en ligne droite. L’aérodynamisme est très important car c’est le paramètre qui va le plus influer sur votre temps au tour et surtout sur votre vitesse de pointe. Régler trop haut l’aérodynamisme vous fera perdre énormément de vitesse de pointe en ligne droite, ce qui est très préjudiciable pour votre performance.

Notez que pour F1 22 par rapport à F1 2021, les valeurs de réglages des ailerons ont été augmentées à 50 à la place de la valeur maximale de 11.

L’aileron avant vous servira majoritairement à prendre les courbes et virages plus rapidement. Ainsi, plus la valeur de votre aileron avant augmentera, plus votre vitesse dans les virages pourra être importante. En revanche, votre vitesse de pointe en ligne droite sera moins importante. Attention à ce point, car certaines grandes lignes droites comme celle de Baku ou en Espagne peuvent vous faire perdre 1 à 2 secondes par tour si votre aileron est mal réglé. Trop augmenter la valeur de l’aileron avant par rapport à l’aileron arrière va entraîner le phénomène de survirage (pas assez d’appuis sur les roues arrière) et ainsi vous rendre beaucoup plus sensible aux tête-à-queue. Et inversement, un faible appui à l’appui provoquera le sous-virage.

L’aileron arrière vous permettra quant à lui d’avoir plus de punch en sortie de virage principalement.

Les temps au tour mais aussi la vitesse de pointe maximale seront l’indicateur du réglage de votre aérodynamisme.

Réglage des ailerons dans F1 22

Les pneus

Les pneus changent également entre F1 2021 et F1 22 à cause de la nouvelle réglementation. Les pneus de F1 22 sont plus gros et donc plus lourds.

Les nouveaux pneus sont plus rigides sur les vibreurs et vont plus infecter la température de votre pneu et donc la dégradation de ceux-ci, mais aussi la performance de votre monoplace.

Gardez une température 90°C et 100°C sur un tour. Si la température dépasse 100°C, diminuez la pression des pneus et inversement si la température ne dépasse pas 90°C.

Si vous n’avez pas de traction en sortie de virage, il faudra diminuer la pression des pneus, de même si la monoplace est trop rigide sur les vibreurs. Si votre monoplace est trop lente dans les virages, nous vous conseillons aussi l’inverse : augmenter la pression des pneus pour gagner en réactivité.

Le réglage des pneus sera vraiment différent en course par rapport aux qualification, car la température influera beaucoup sur la durée de vos pneus mais aussi sur votre performance au tour. Quand vous réglez vos pneus, restez sur les mêmes pneumatiques. Cela sera complètement inefficace si vous changez de type de pneu (Soft, medium ou Durs) lors de votre paramétrage de pression.

Réglage des pneus dans F1 22

Le carrossage et la convergence dans F1 22

La géométrie de la suspension est le paramètre le plus délicat à régler. Il correspond globalement à l’équilibre total de la monoplace. Vous aurez ainsi à régler le carrossage et le parallélisme. Voici un exemple pour vous montrer schématiquement quels sont ces deux phénomènes :

Carrossage dans F1 22
Réglage du parallélisme dans F1 22

L’objectif du carrossage est d’augmenter la surface des roues en contact au sol dans les virages. Un carrossage dans le négatif va vous donner plus d’adhérence dans les virages lents. Et inversement, un carrossage dans le positif va vous donner plus d’adhérence dans les virages rapides. Il faut absolument le savoir. Régler votre carrossage vers le positif vous donnera beaucoup moins d’usure de pneus.

Concernant la convergence, plus vous allez augmenter la convergence, plus vous aurez de réactivité dans les virages au détriment de la durée de vie des pneumatiques.

Le réglages de suspensions

La configuration de la suspension est la dernière chose à paramétrer. Elle est responsable de l’inclinaison de la voiture dans les virages, la rigidité de la voiture dans les vibreurs, et la hauteur de la voiture par rapport au sol. Le réglage des suspensions va définir comment votre monoplace va absorber les chocs dus aux bosses, aux irrégularités de la piste et aux vibreurs.

Réglage de la suspension dans F1 22

Les barres anti-roulis

Quand elles sont plus rigides, elles vont améliorer la réactivité et l’agilité de la monoplace au détriment de la stabilité globale surtout à l’arrière, créant ainsi du survirage. Plus souples, les barres anti-roulis donneront une voiture plus souple et plus facile à conduire mais plus lente.

Les barres anti-roulis avec des valeurs excessives sont généralement rencontrées en contre-la-montre. ainsi, les paramètres de barres anti-roulis en course et en Hot Lap doivent différer.

Nous conseillons des barres anti-roulis plus rigides à l’avant par rapport à l’arrière pour garder de la stabilité. Egalement, une piste plate pourra utiliser des barres anti-roulis plus rigides par rapport à une piste bosselée, qui demandera plus de souplesse.

N’oubliez pas les températures de vos pneus qui sont influencées également par la souplesse/rigidité de vos barre anti-roulis. Une barre anti-roulis rigide fera que la température de vos pneus augmentera plus rapidement.

La garde au sol

La hauteur de caisse basse va vous donner plus d’appui et vous donner plus de vitesse de pointe. En revanche, une hauteur de caisse trop basse peut abîmer votre monoplace. Configurez donc une garde au sol aussi basse que possible sans abîmer votre Formule 1. Prenez garde donc sur des circuits présentant des vibreurs élevés ou des irrégularités de piste.

Les suspensions avant / arrière

Elles sont là pour vous permettre d’absorber les chocs, vibreurs, bosses et irrégularités du circuit. Privilégiez des suspensions assez souples pour la plupart des circuits. Effectuez un test avec les suspensions par défaut. Si votre voiture est trop nerveuse sur les vibreurs, augmentez la souplesse.

Egalement, trop de rigidité au niveau des suspensions vous fera augmenter trop rapidement la température de vos pneumatiques.

Conclusion sur les réglages dans F1 22

Nous avons donc tenté de vous fournir une explication claire et détaillée sur le paramétrage de votre monoplace dans F1 22. Il y a clairement beaucoup de paramètres à régler et qui sont liés les uns aux autres. Comme énoncé plus haut, partez dans un premier temps sur un pré-réglage en fonction du circuit sur lequel vous vous trouvez.

Ensuite, prenez une session d’essais libres complète pour parfaire vos réglages un par un. C’est la clé pour trouver la bonne configuration. Pour chaque changement, prenez le temps de faire 3 à 5 tours pour voir comment votre nouveau réglage influence le comportement de la voiture.

Ayez en tête également le paramètre important de la température des pneumatiques et donc de leur usure en course. Les différents réglages influeront positivement ou négativement sur le résultat de votre weekend de course.

Les volants et cockpits pour F1 22

Add on Thrustmaster F1 Wheel

Roue de volant Thrustmaster. Typique forme de volant de Formule 1 avec le logo Ferrari. Clipsable sur les bases Thrustmaster.

Volant F1 Fanatec

Haut de gamme des roues de volant, optez pour la roue de volant Fanatec attachable sur les bases Fanatec. .

Playseat F1

Superbe cockpit Playseat offrant le réalisme d’une conduite de Formule 1 avec la très connue position « allongée » des pilotes.

error: Contenu protégé
Volants-de-simulation
Logo